From me to You

Quand j’ai commencé à créer des sites web, il y a eu à un moment la mode du « gif animé » : on en voyait partout. La possibilité de créer facilement des images animées et de les utiliser pour « mettre un peu de vie » sur leurs pages ont vite pousser certains à en abuser et on a parlé alors de « logos en flamme » pour dénoncer ces sites (on en voit encore) où l’œil ne sait plus où donner de la tête (sic) tellement les animations sont nombreuses. Le format GIF (Graphics Interchange Format), appartenant à l’origine à la défunte société Compuserve, est maintenant plutôt délaissé à cause de ses limites : les gifs animés sont très lourds à charger et surtout il ne peut afficher que 256 couleurs, ce qui est très négatif pour les photos et autres images, même dans les interfaces, qui affichent mieux en dégradés de milliers de couleurs. Pour les photos on utilise maintenant plutôt le JPEG ou le PNG. Plus