Grâce à un service en ligne comme Google Reader (voir mon précédent blog post : « Suivez vos actus avec Google Reader !« ), vous pouvez consulter rapidement les actus de vos sites et blogs préférés.
Ce service est accessible en ligne, sur n’importe quel navigateur, et Google a développé des interfaces spécifiques et optimisées pour iOS, voire BlackBerry, de sorte qu’on peut accéder à ces infos de partout.

Accéder à des infos, c’est bien : les partager avec vos amis, ou vos réseaux sociaux, c’est mieux, non ?
De nombreuses solutions existent pour accéder à votre compte Google Reader et aller plus loin dans son exploitation.

Ces logiciels se présentent parfois de façon légèrement différentes mais leurs possibilités sont finalement assez proches :

  • Après avoir renseignés vos identifiants Google Reader, le logiciel vous présente vos différents dossiers (si vous avez regroupés vos abonnements RSS en dossiers) en vous proposant d’afficher uniquement les articles « non lus » et en indiquant dans chaque dossier ou chaque site indexé le nombre de ceux-ci.
  • La navigation d’un titre à l’autre d’un clic (ou par glisser, « au doigt ») et à chaque fois le titre de l’article va être remplacé par son résumé ou le début de l’article lui-même (ça dépend de la configuration d’origine du site de d’origine).
  • Un second clic sur le titre de l’article charge également généralement la page du site d’origine, permettant de lire l’article dans son intégralité, sans sortir du logiciel de lecture (et donc sans passer à un navigateur web comme Safari).
  • À chaque fois que vous lisez ainsi une entrée, elle passe en statu « lu » et ne sera donc pas rechargée lors du prochain rafraichissement, que vous pouvez effectuer manuellement et automatiquement au lancement du logiciel. Généralement il est également possible de re-marquer un article comme « non lu« , si vous voulez le retrouver lors d’une prochaine consultation par exemple sur une autre machine.

Jusque là le comportement ressemble à ce que vous obtenez quand vous vous connectez sur le service Google Reader lui-même. Qu’apportent donc ces logiciels en plus ?

  • La lecture « off line » : si vous l’utilisez sur iPad ou iPhone, les infos sont sauvegardés une fois chargées, pour que vous puissiez les lire même en étant déconnecté d’internet.
  • L’interactivité avec vos réseaux sociaux : les préférences de ces logiciels permettent généralement de configurer vos services de réseaux sociaux (twitter, facebook, Delicious…) ou d’autres services comme ReadtItLater ou Evernote en y enregistrant vos identifiants.
    Dès lors, il vous est très facile et rapide de partager la référence à un article avec vos réseaux d’un clic. Vous tombez sur une information qui pourrait intéresser vos followers ? Un clic sur « Partager sur Twitter » et hop, l’info est partagée ! Un article mériterait une lecture plus assidue mais vous n’en avez pas le temps dans l’immédiat ? Un clic l’envoie vers votre bibliothèque privée ReadItLater ou dans votre carnet de note Evernote pour que vous le retrouviez plus tard ! Un article représente pour vous une référence que vous aimeriez retrouver régulièrement ? Envoyez-l’URL sur votre collection d’URL de Delicious !
  • Certains (pas tous) permettent également de marquer certains articles pour vous permettre de les retrouver de façon indépendante plus tard, même s’ils ont été lus.
  • Évidement, comme vous pouvez partager un article avec vos fils Twitter ou Facebook, il est également possible d’envoyer d’un clic une référence par email.

Si vous êtes sur Mac, je vous conseille d’essayer le logiciel Gruml (http://www.grumlapp.com) : il permet de retrouver tous vos fils et de les exploiter comme les autres. Son ergonomie est bien pensée. Les pages des articles s’ouvrent dans des systèmes d’onglets et il permet en outre d’ajouter des sites à suivre, ce que tous ne permettent pas forcément.

rss-01

Beaucoup de logiciels tournent sur iOS, et mais ma préférence va sur NewsRack, qui tourne à la fois sur iPhone et sur iPad car il me semble à la fois le plus complet et le plus rapide. C’est celui que je lance le plus souvent quand je suis dans les transports en communs (ou ailleurs) sur mon iPhone, ou quand je suis chez moi pour lire plus confortablement sur iPad, et c’est par lui que je partage le plus souvent mes infos avec mon réseau.
NewsRack - omz:software

Voici deux écrans de ce logiciel : le premier avec les dossiers  présentant le nombre d’articles non lus dans chac’un d’eux, et le second une fois que j’ai cliqué sur « Unread » pour lire les articles non lus, avec un article ouvert.

rss-02

rss-03

Les commandes sont très claires : le cercle pour basculer un article lu en « non lu » et vis-versa, l’étoile pour « marquer » un article et la petite flèche sortant du carré pour envoyer un article vers un service (ici ceux que j’ai configurés).

L’interface sous iPhone permet de tout piloter « d’un pouce » :

rss-03b

Un autre logiciel très sympa sur iPad est Reeder for iPad dont l’ergonomie est aussi agréable et fait plus appel aux glisser-deposer et autres gestures de l’iPad qu’au clics, notamment pour passer d’un article à l’autre ou ouvrir les dossiers :

rss-04

rss-05

Reeder for iPad est très sympa à utiliser, et d’autres logiciels existent sur le marché des lecteurs RSS qui a été relancé par l’arrivée de la tablette d’Apple et aussi par l’iPhone. Mais ce sont ces deux là que je préfère parce qu’ils sont directement liés à Google Reader et donc très rapide à mettre en œuvre en rentrant simplement vos identifiants.

Ils sont tout les deux payants, mais méritent les quelques euros demandés par leurs auteurs !

Ils vous seront nécessaires si vous suivez de nombreux sites d’actu et ne voulez rien perdre de vos actus tout en l’exploitant par le partage vers vos amis et réseaux sociaux.

Si vous avez seulement quelques sites dans votre Google Reader, je vous conseille néanmoins Flipboard dont j’ai déjà parlé : son approche est originale puisqu’il permet de « feuilleter » vos différents fils et il est compatible Google Reader :

rss-07

Publicités