S’il y a bien une application dont je ne pourrais absolument plus me passer sur mon iPad, c’est bein GoodReader, de Good.iWare.

GoodReader, c’est le Finder qui manque à l’iPad : vous y stockez tous les fichiers que vous voulez ou recevez par email, l’application étant ajoutée dans les « Ouvrir avec » qui s’affiche dans Mail.
Avec GoodReader, vous stockez et emportez avec vous les fichiers que vous voulez. On peut également y accéder depuis le Mac via la connexion USB ou encore par Wifi, GoodReader donnant l’adresse IP nécessaire.

L’application existe pour iPad est coûte 0,79 €. Une version iPhone existe également, au même prix.

L’interface est elle aussi très claire, divisée en deux colonnes : fichiers et dossiers à gauche, outils à droite.

goodreader-1

Chaque document est prévisualisable sauf s’il est protégé par mot de passe. On peut d’ailleurs carrément protéger l’accès à GoodReader par mot de passe, si on est amené à prêter sa machine et que l’on veut éviter les coups d’œil indiscrets.

La colonne des outils est organisée en outils qui donnent également accès à un moteur de recherche, une section de manipulation (« Manage Files« ), le téléchargement depuis le web (« Web Download« ) et la connection aux serveurs.
Les icônes du bas permettent quand à eux d’aller chercher des photos dans la bibliothèque de photo de la machine, de gérer la connexion Wifi  et les réglages (plus le cadena pour vérouiller l’application comme je l’ai évoqué plus haut).

Manage File permet ainsi de sélectionner un ou plusieurs fichiers et de le marquer (d’une étoile : « Star »), le déplacer ou en faire une copie dans un autre dossier, créer une archive compressée ZIP ou décompresser une archive récupérée sur un serveur ou en pièce jointe d’un e-mail, créer des dossiers, etc.

Il est également possible de créer un PDF avec plusieurs fichiers d’origines différentes (Portfolio) et de l’ouvrir dans une application au choix (par exemple ouvrir un document MS Word dans « Document to Go » ou « Pages ») pour aller plus loin que le simple coup d’œil.

goodreader-2

La section Web Download est assez sympa. Intégrant un navigateur web, vous pouvez naviguer sur internet depuis l’application pour aller rechercher des éléments (images, pages complètes, etc.).
Astuce : depuis Safari, ajoutez la lettre « g » devant le protocole (ghttp://) et rechargez la page. Safari se ferme et la page s’ouvre dans GoodReader !

Mais c’est sans aucun doute « Connect to Servers » qui servira le plus.
Grâce à elle, vous vous connectez sur les services d’hebergements de fichiers payants (me.com) ou gratuits (Google Documents, DropBox, etc.) et téléchargez les documents que vous avez laissés sur la toile, « dans le cloud » comme on dit. Ainsi si vous avez l’habitude de travailler en ligne avec Google doc ou stocker certains documents sur DropBox ou me.com et que vous partez en voyage ou prenez l’avion on le train sans connexion internet, vous pouvez rappatrier très facilement vos documents sur votre iPad et les avoir avec vous même si vous ne vous branchez pas sur le net. Si vous avez accès à de serveurs FTP, vous pouvez également vous y connecter pour récupérer des fichiers.

goodreader-3

GoodReader permet de visualiser les fichiers de nombreux formats. Via la fonction « Open in…« . Sa liseuse est également ergonomique et permet le plein écran comme la lecture « à la façon d’un libre » (on clique pour passer à l’écran suivant). Il est également possible de passer le document sur une autre application d’édition si vous en avez une d’installée sur votre iPad.

goodreader-4

Ce que je regrette :
Véritable porte folio pour iPad, GoodReader ne permet cependant pas d’uploader ses fichiers vers les serveurs où vous les avez récupérés, même si vous avez pu y avoir accès. Il est possible d’envoyer cependant les fichiers par e-mails. C’est le principal reproche que je fais à cette application en espérant que cette lacune sera comblée un jour.
Très complète, elle gagnerait certainement à être francisé pour les non-anglophones, quoi que les fonctionnalités soient très claires.

Quoi qu’il en soit je reste convaincu que cette application reste incontournable si vous souhaitez avoir avec vous certains documents sans pour autant disposer d’une liaison internet. Ses possibilités de manipulation sont vraiment puissantes et deviennent vite indispensables.

Aller plus loin :
• Version iPad : GoodReader
• Version iphone : GoodReader
• Site de l’éditeur :  http://www.goodiware.com

Publicités