Il s’est passé un drôle de truc, hier, sur le net…

Ou plus précisément sur le site-moteur du célébrissime moteur de recherche Google. Pendant une petite demi-heure, celui-ci a considéré, et averti tous ses visiteurs, que TOUS les sites qu’il indexait risquaient « d’endommager votre ordinateur ». Ce n’était pas seulement un bug d’affichage : si on cliquait sur le lien quand même en faisant fi de l’avertissement de Google, une page d’alerte nous re-mettait en garde, et il fallait jouer avec l’url de son navigateur pour accéder enfin à son site habituel… qui n’avait rien plus dangereux qu’avant.Il s’agissait d’un bug lié à une mauvaise analyse d’une option anti-fishing de Google (je ne rentre pas dans le détail) qui a été résolu asse rapidement.

Mais le mal avait été fait : pour des millions d’internautes qui ont fait de Google leur passage obligé pour accéder à leurs sites habituels plutôt que de gérer leurs signets, la porte a été fermée (et le doute semé, si on peut dire). On peut imaginer que certains ne voudrons plus y retourner.

Je suis moi-même tombé dans le panneau en voyant mon outil de travail, le site de ecommerce des Éditions Elsevier Masson, être qualifié de dangereux !

Les Geek se sont emparés de l’incident (qui ne fut qu’un incident : vous pouvez aller sur le site Elsevier Masson sans danger !) et les photos d’écran de cet événement non programmé sont collector ! Je publie donc la mienne 😉

Publicités